Netiquette (appliquée aux étudiants)

Ce document se trouve à l'adresse smartq.namok.be.

TODO: À remettre en page

All + All - Comment poser des questions, version étudiants
(How to ask smart questions for student)
  • + - Préalable
    • Ce document est honteusement pompé d'une traduction française
      du document smart-questions  bien connu des geeks (ou en tous cas de ceux qui fréquentent certains sites internet). ~ Le document original (smart-questions) se trouve ici Mon objectif ici est d'en fournir une version raccourcie à destination des étudiants (toutes disciplines confondues) afin de rendre la communication prof/étudiant
      plus conviviale peut-être, plus efficace surement.
  • + - Introduction
    • Dans la (vraie) vie, le type de réponses que vous recevrez à vos questions dépend autant de la manière dont vous formulez la question que de la difficulté à développer la réponse. Ce guide va vous apprendre à poser des questions de telle sorte que vous ayez le plus de chances possible d'obtenir une réponse. Une première chose à comprendre c'est que les profs préfèrent répondre à une question qui fait réflèchir plutôt qu'à une question (trop) simple. La question qui fait réflèchir est intéressante car elle développe leurs méninges ... et tout le monde sait bien que le cerveau a besoin d'être entrainé. Malgré cela, les profs ont parfois la réputation de traiter les questions simples avec hostilité ou arrogance. Parfois, il semble que nous sommes hostiles aux débutants ou aux ignorants. Il n'en est évidemment rin puisque l'essence de notre travail est la transmission du savoir ...
      Nous sommes en fait "hostiles" aux gens qui ont l'air de ne pas avoir réfléchi au problème et n'ont pas fait leur propre travail de recherche avant de poser des questions. De telles personnes sont des gaspilleurs de temps -- ils prennent sans donner en retour, ils gaspillent le temps que nous aurions pu passer sur une autre question plus intéressante pour une autre personne qui mérite, elle, une réponse. Nous appelons ces gens-là des -je m'autorise l'expression- "losers" (perdants). Nous savons bien que d'aucun d'entre vous estiment qu'un prof est là pour répondre aux questions ... aussi bêtes soient-elles. Il n'en est rien ! Nous sommes là pour vous permettre d'apprendre certes mais surtout vous permettre d'acquérir une autonomie. Et nous savons bien, sans être élitistes, que tous n'ont pas la volonté d'y  parvenir. La meilleure manière d'obtenir une réponse rapide et enthousiaste est de poser votre question comme un winner -- de la poser comme une personne intelligente, confiante, ayant des indices sur son problème et qui a juste besoin d'un coup de pouce sur un point particulier.
  • + - Avant de demander
    • + - Avant de poser une question oralement, ou par email, ou sur IRC, dans les newsgroups, ou dans un forum de discussion sur un site web, faites les choses suivantes:
      • Essayez de trouver une réponse dans les documents que vous avez sous les yeux Essayez de trouver une réponse dans le manuel ou la documentation associée au cours, au langage, au logiciel .. concerné Essayez de trouver une réponse sur le WEB, dans une FAQ, ... Essayez de trouver une réponse en demandant à un ami qui s'y connait
      Quand vous posez votre question, mettez en avant le fait que vous avez déjà fait ces choses; cela aidera à établir que vous n'êtes pas un pique-assiette qui fait perdre du temps aux autres. Mieux, mettez en avant ce que vous avez appris en faisant ces choses. Nous aimons répondre aux questions de ceux qui ont prouvé qu'ils peuvent apprendre à partir de réponses. Préparez votre question. Pensez-y bien. Les questions précipitées reçoivent des réponses précipitées, voire rien du tout. Plus vous montrez que vous avez fait des efforts pour résoudre votre problème avant de demander de l'aide, plus vous avez de chances d'être aidé.   Faites attention à ne pas poser la mauvaise question. Si vous en posez une basée sur des suppositions erronées, le prof moyen va sûrement vous envoyer une réponse qui vous prendra au mot tout en pensant "Quelle question stupide...", et espérer qu'avoir reçu ce que vous avez demandé au lieu de ce dont vous aviez besoin vous donnera une leçon.   Rendez clair le fait que vous avez la volonté d'apprendre, d'aller plus loin que la simple "réponse" au problème. Montrez que vous voulez construire votre savoir.
  • Quand vous posez votre question
    • + - Choisissez bien le prof
      • Comme je l'ai dit, le document d'origine concerne les questions que l'on pose sur internet ... j'adapte C'est plutôt sur le ton de la plaisanterie mais posez votre questions au "bon prof". Il est déjà arrivé de voir un loser (le terme est adéquat) poser une question de mathématiques au prof de français ...
    • + - Choisissez bien le moment et le lieu
      • Les profs sont souvent disponibles pour répondre à vos questions mais ils ne sont pas _toujours_ disponibles. De plus, ces disponibilités varient d'un prof à l'autre. Tâchez de savoir quand un prof est à votre écoute. Certains profs ne répondent aux questions que oralement en fin d'heure de cours (ils sont rares) d'autres acceptent d'autres moyens de communication, mail, forum, ... renseignez-vous. Les profs aiment bien les étudiants qui s'y prennent, non pas à l'avance (quoique), mais en tous cas pas en retard. Ils n'aiment pas répondre à une question 10' avant l'examen ;-)
    • + - Choisissez bien votre forum
      • Choisissez l'endroit où vous poserez votre question avec soin. Si vous posez votre questions dans le mauvais forum, elle sera HS (hors sujet) et aura toutes les chances d'être ignorée. En général, il est préférable de posez sa question dans un endroit fort fréquenté ... vous aurez plus de chance que quelqu'un vous réponde. C'est mieux de posez sa question sur un forum fréquenté par des profs ou sur IRC que par mail. Au sujet du mail, sachez d'ailleurs qu'un prof n'est pas obligé de lire ses mails tous les jours ... et d'y répondre immédiatement.
    • + - Ecrivez dans un langage clair, faites attention aux fautes de  grammaire et d'orthographe  
      • Nous savons par expérience que les gens qui ne font pas attention à la forme de leur écrit ne font en général pas non plus attention à ce qu'ils disent et pensent (du moins, nous l'avons vu assez souvent pour le croire). Répondre aux questions de ceux qui ne font pas attention à ce qu'ils disent n'est pas vraiment valorisant; nous préferons passer notre temps à faire autre chose.   C'est pourquoi exprimer clairement votre question est important. Si vous ne prenez pas la peine de faire cela, nous ne prendrons pas la peine d'y faire attention. Faites un effort pour travailler votre langage. Cela ne veut pas dire qu'il doit être rigide ou formel -- il peut être  informel, familier et humoristique utilisé avec précision. Mais il doit être précis; il doit y avoir une indication que vous pensez également au problème et y prétez attention. Orthographiez correctement. Ne confondez pas "ce" avec "se" ou "c'est" avec "s'est". Ne TAPEZ PAS TOUT EN MAJUSCULES, c'est lu comme si vous criiez et considéré comme impoli. Si vous écrivez comme un porc, vous serez probablement ignoré. Ecrire comme un l33t hax0r équivaut à tendre le bâton pour se faire battre et est la garantie que vous ne recevrez rien sauf le silence en retour (ou alors, au mieux, on se moquera de vous).
    • + - Envoyez vos questions dans des formats qui sont facilement lisibles
      • + - Si vous rendez vos questions artificiellement dures à lire, elles vont sans doute être ignorées au profit d'autres qui ne le sont pas. Donc:
        • Envoyez vos mails en texte simple, et non pas en HTML. N'envoyez pas de mail dans lequel les paragraphes sont écrits sur une seule ligne dans toute leur longueur (cela rend difficile de répondre à une partie seulement du message). N'utilisez pas de caractères encodés MIME non plus; votre mail se retrouvera avec plein de caractères de type =20 et sera horrible à lire.
    • + - Utilisez des sujets explicites et adaptés
      • + - Sur les mailing lists ou les newsgroups, le sujet du mail est une occasion en or pour attirer l'attention d'experts qualifiés en 50 caractères ou moins. Ne le gaspillez pas en babillages comme "Aidez moi SVP" (et ne pensez même pas à "AIDEZ MOI SVP!!!!!!"). N'essayez pas de nous faire apitoyer sur votre sort, utilisez plutôt l'espace disponible pour décrire le problème de manière très concise:  
        • Stupide : AIDEZ MOI! La vidéo ne marche pas sur mon portable!
        • Intelligent : Curseur de souris difforme sur XFree86 4.1, chipset vidéo Fooware MV 1005
    • + - Soyez précis et explicite sur votre problème
      • Décrivez les symptomes du problème ou bug consciencieusement et clairement. Décrivez l'environnement sur lequel le problème apparaît (machine, OS, application, etc.) et précisez le cours concerné s'il y a lieu (les profs donnent plusieurs cours différents). Décrivez les recherches que vous avez effectuées pour essayer de résoudre le problème vous même avant de poser votre question. Décrivez, le cas échéant,  tout changement récent dans votre ordinateur ou configuration logicielle qui pourrait être intéressant. Essayez d'anticiper les questions qu'un prof pourrait vous poser, et tâcher d'y répondre avant dans votre demande d'aide.
    • + - Soyez explicite à propos de votre question  
      • Les questions trop générales sont percues comme une perte de temps et ne montrent pas que l'étudiant a déja chercher. Pour caricaturer un peu les profs ne répondent pas aux quesions telles que : "Expliquez-moi Java". Vous aurez plus de chances d'obtenir une réponse si vous êtes explicite dans ce que vous voulez que vos correspondants fassent (donner un tuyau, envoyer du code, vérifier un patch, etc...). Cela va leur permettre de concentrer leurs efforts et de mieux vous aider.
    • + - La courtoisie ne fait pas de mal, au contraire
      • Soyez courtois. Utilisez "S'il vous plait" et "Merci d'avance". Mettez en évidence le fait que vous appréciez le temps que les autres ont passé à vous aider.
  • Comment interpréter les réponses
    • + - RTFM et STFW, ou comment expliquer que vous vous êtes planté
      • Il existe une tradition ancienne et sacrée: si vous recevez une réponse contenant "RTFM", la personne qui vous a envoyé cela pense que vous devriez "Read The Fucking Manual". Et elle a certainement raison. Allez y. RTFM a un petit frère. Si vous recevez une réponse contenant "STFW", la personne qui vous a envoyé cela pense que vous auriez dû "Searched The Fucking Web". Et elle a certainement raison. Allez y.   Souvent, la personne qui vous envoie cela a le manuel ou la page web avec les informations que vous recherchez devant les yeux, et y regarde pendant qu'elle vous répond. Ces réponses veulent dire que cette personne pense que (a) l'information que vous cherchez est excessivement facile à trouver, et (b) que vous allez en apprendre plus si vous cherchez l'information vous même au lieu de vous la faire apporter tout chaud tout cuit. Il ne faut pas être offensé par cela, il vous montre une certaine forme de respect simplement par le fait qu'il ne vous ignore pas. Vous devriez au contraire le remercier pour sa trop grande gentillesse ;-)
    • + - Si vous ne comprenez pas...  
      • Si vous ne comprenez pas la réponse, n'expédiez pas immédiatement une demande de clarification. Utilisez les mêmes outils que ceux que vous avez utilisés pour chercher une réponse à votre problème initial (manuels, FAQ, le Web, les amis) pour comprendre la réponse. Si vous devez demander une clarification, montrez ce que vous avez appris.   Par exemple, supposez que je vous dise: "Je dirais que tu as un zentry qui est coincé; tu devrais le dégager." Voici une mauvaise réaction: "Euh c'est quoi un zentry?" Voici une bonne réaction: "Ok, j'ai regardé la page man et les zentrys ne sont mentionnés que pour les options -z et -p. Aucune de ces options ne parle de dégager les zentrys. Est-ce que c'est l'un de ceux là ou alors j'ai raté quelque chose?"
  • + - Remerciements
    • Comme je l'ai dit plus haut, ce document (dans sa version brouillon) est destinés aux étudiants et est plus drôle (si tant est qu'il le soit) après la lecture du document original. Eric Steven Raymond  pour le document anglais. ~ L'equipe Freemind pour son logiciel.